L’accueil de la mairie sera fermé les samedis 29 juin et 6 juillet et les lundis matin 1er et 8 juillet
A partir de lundi 10 juin : travaux rue Gabriel Peri – durée 6 semaines (plans de déviations prévus)
Vous êtes ici :

Les actions écologiques

Igny s'engage pour l'écologie et met en place très régulièrement des actions et des événements pour initier aux pratiques durables et permettre à chacun d'avoir les clés pour un futur plus respectueux de la planète.

Subvention vélo électrique

Article image

Pour se déplacer facilement en ville avec une empreinte carbone réduite, le vélo à assistance électrique est une bonne alternative aux véhicules thermiques. Le vélo électrique est ainsi l’un des véhicules motorisés les plus écologiques et économiques disponibles et peut ainsi remplacer la voiture pour les petits trajets du quotidien. Nos objectifs : réduire l’impact de nos déplacements sur l’environnement, réduire les désagréments sonores causés par les autres types de locomotion et assurer une meilleure fluidité du trafic routier !

 

Depuis 2017, la Ville attribue une subvention pour aider les Ignissois à acquérir un vélo à assistance électrique neuf (VAE) et depuis 2022, pour acheter un kit d’assistance électrique pour vélo.

Cette subvention d’un montant forfaitaire de 100€ TTC est versée une fois par ménage fiscal et par période triennale, sur présentation d’un dossier complet.

Depuis le 20 avril 2023, la subvention de la Ville n’est plus prise en compte pour calculer l’aide versée par Ile-de-France Mobilités. Vous pouvez désormais les cumuler (cliquez ici pour en savoir plus).

Une aide de 100 euros est également accordée par IDFM aux 15-25 ans pour l’achat d’un vélo sans assistance électrique, à condition qu’il soit acheté dans un commerce et pas sur internet.

Vous souhaitez tester un vélo électrique avant de l’acquérir ? C’est possible pour 6 à 9 mois grâce à Véligo location.

La Région propose un service public de location de vélos à assistance électrique.

  • 40 euros au plein tarif,
  • 37 euros pour les abonnés à un espace Véligo Station,
  • 20 euros au tarif réduit (disponible aux mêmes conditions que pour les autres titres de transport).

L’abonnement peut aussi être pris en charge à 50% par l’employeur seul ou en complément de l’abonnement Navigo pour les voyageurs faisant des trajets intermodaux. Retrouvez tous les éléments ici :

https://www.veligo-location.fr/

Infos pratiques

Service Développement durable
Centre technique municipal
8 rue Ampère
developpementdurable@igny.fr

 

Télécharger le formulaire d’inscription
Télécharger la convention d’attribution


Inventaire de la biodiversité

| Carte nature

Quoi de mieux qu’une carte de la ville dédiée à la nature pour mieux découvrir tous les lieux emblématiques ignissois ?

Grâce à elle, la faune et la flore locales n’auront plus de secrets pour vous !
A noter, les recommandations de bonnes pratiques pour agir concrètement en faveur de la protection de notre planète.

A découvrir en version papier à l’accueil de la Mairie et/ou en téléchargement ci-dessous.

Télécharger la carte nature

 

| Pokignymon

Devenez, vous aussi, « captureur » en envoyant vos photos de la faune et de la flore d’Igny en indiquant le lieu de capture, l’espèce capturée à developpementdurable@igny.fr, et en les publiant sur vos réseaux sociaux avec le #pokignymon. Les photos collectées serviront pour enrichir la carte nature de la ville et certaines seront valorisées sur les réseaux sociaux de la ville !

Découvrez les photos déjà réalisées dans le kiosque !

 


Le Jajardin

Article image

Le Jajardin est un lieu atypique à Igny. La Ville met cet espace à disposition d’une association qui le gère en permaculture. Pratique permettant à la biodiversité de se développer le plus naturellement possible en pensant les espaces pour qu’ils soient bénéfiques les uns aux autres, la permaculture est une technique de culture ancestrale qui a de l’avenir. Le Jajardin ouvre ses portes au grand public plusieurs fois dans l’année pour faire partager cet art et présenter les systèmes ingénieux mis en place qui respire la détente et le respect de la nature.


Le rucher

Article image

Igny cultive le miel en partenariat avec un apiculteur. Le rucher se situe à proximité du bassin des Damoiseaux sur les bords de la Bièvre. Il produit chaque année du miel et développe des activités ludiques et pédagogiques à destination des enfants.


Les ateliers Soyons Ecologiques

Article image

La ville d’Igny s’est engagée dans une démarche d’écocitoyenneté durable.


Des ateliers ludiques et écologiques sont proposés un samedi par mois
, sur différentes thématiques.

 

Retour sur l’atelier du 8 juin : compostage et biodéchets

Nous nous sommes retrouvé ce samedi devant les composteurs de la ville près de la mairie. Stéphane, animateur nature chez ESR Nature, nous a exposé le fonctionnement d’un compost et tous les avantages que cela apporte à notre biodiversité. Composter ses déchets organiques c’est rendre à notre sol tous les nutriments dont il a besoin mais c’est aussi détourner cette richesse de nos incinérateurs.
Alors n’hésitez plus, renseignez vous auprès de la mairie ou du SIOM pour composter vos déchets ou obtenir une collecte en porte à porte et recevoir toute l’information dont vous aurez besoin.
Et nous nous retrouvons le 06 Juillet autour de la fabrication de produit de soin, inscrivez-vous !

 

Infos pratiques

Atelier Soyons Eco’Logiques
sei@igny.fr


Le permis de végétaliser

Article image

Pour embellir notre ville, la rendre plus agréable, créer des espaces pour la biodiversité ou encore des îlots de fraîcheur, vous avez maintenant la possibilité de demander un « permis de végétaliser ».

 

Avec ce permis, vous pouvez contribuer à :

  • Embellir et fleurir les rues de votre ville
  • Créer des espaces pour la biodiversité et renforcer la place de la nature en ville
  • Améliorer la qualité de l’air et créer des îlots de fraîcheur
  • Créer du lien social et partager avec vos voisins
  • Renforcer votre sentiment de participation au développement de votre ville

 

Pour demander un permis de végétaliser : 

  • Habiter à Igny.
  • Repérer un espace de végétation ou un espace libre dans la rue (façade, pied d’arbre, espace engazonné…) et avoir une idée pour l’améliorer.
  • Télécharger ou récupérer un dossier au Centre Technique Municipal.
  • Le permis est étudié par le service des Espaces verts et un rendez-vous est organisé afin de valider le projet.
  • Une fois le permis validé, une autorisation d’occupation temporaire de l’espace public vous est délivrée… Il ne vous reste plus qu’à vous lancer !

Infos pratiques

Service Développement durable
Centre technique municipal
8 rue Ampère
developpementdurable@igny.fr


Les économies d'énergie

Article image
| La rénovation thermique des bâtiments publics

Depuis 2014, la Ville est en lien avec l’ALEC Ouest Essonne (Agence Locale de l’Énergie et du Climat) pour suivre les consommations d’énergie de ses bâtiments publics (groupes scolaires, gymnases, autres équipements publics…). Un audit a été réalisé sur la consommation énergétique des bâtiments les plus consommateurs d’énergie.

Aussi, afin de réduire cette consommation et baisser les dépenses énergétiques, des actions ont été réalisées et sont programmées dans les bâtiments.

  • 2019 : isolation par l’extérieur de l’école maternelle Charles Perrault, permettant de baisser l’utilisation du chauffage et garder un intérieur frais lors des grosses chaleurs.
  • 2021 et 2022 : remplacement des menuiseries dans les écoles pour améliorer l’isolation des portes et fenêtres.
  • 2023 et au-delà : construction de la nouvelle cantine scolaire avec des matériaux durables pour une isolation optimisée. Le réaménagement du centre sportif des Bois Brûlés a également été réfléchi pour que sa consommation d’énergie soit minime.

En parallèle, plusieurs études sont lancées sur d’autres bâtiments pour dégager de nouvelles pistes d’amélioration :

  • Réalisation d’un audit des chaufferies des bâtiments pour prévoir leur remplacement et les redimensionner.
  • Réalisation d’un audit énergétique de la Mairie et de l’école Jean-Baptiste Corot pour prévoir des travaux d’isolation ciblés tels que l’isolation des murs, des combles ou le remplacement des menuiseries pour la mairie…
  • Mise en œuvre du décret tertiaire pour les bâtiments communaux de plus de 1 000 m2, avec l’ objectif de réduire la consommation énergétique de 60% d’ici 2050 et la loi de qui prévoit à horizon 2030 : la réduction de 30% des consommations énergétiques, la réduction de 30 % des gaz à effet de serre et l’augmentation de 30% de l’utilisation d’énergies renouvelables
  • la pose de sondes de températures dans certains bâtiments pour adapter la chauffe en fonction de la température extérieure.

 

 

| L’extinction de l’éclairage public

Depuis 2015, des travaux de modernisation du parc d’éclairage public de la ville ont lieu. En septembre 2022, ce sont les rues Henri Dubois, Etienne Marcel, Rambuteau, Montorgueil, Montmartre, Ambroise Croizat ainsi que l’avenue du Président Kennedy qui sont concernées.

Ces travaux ont pour but de sécuriser les réseaux aériens, dans un premier temps, mais aussi de remplacer les anciennes lanternes par des LED.

Depuis 2015, l’extinction et la modernisation de l’éclairage public ont permis de baisser la consommation d’énergie de 44% Kwh

Plus écologiques et économiques, ces ampoules prendront peu à peu leur place dans toute la ville.

Dans son Plan Pluriannuel d’Investissement (PPI), la Ville prévoit d’étendre le remplacement des éclairages chaque année.

De plus, la Ville a décidé en 2023 d’étendre la plage horaire d’extinction de l’éclairage public de 1h du matin à 5h30 sans rallumage l’été et ainsi continuer à réduire sa consommation et l’impact de la pollution lumineuse nocturne.

 

| Pour les particuliers

Différentes aides financières existent pour vos travaux de rénovation énergétique. Ces dernières dépendent de plusieurs facteurs (revenu fiscal, énergie utilisée, travaux envisagés…).

Afin de mieux s’y retrouver, l’ALEC (Agence Locale de l’Energie et du Climat Ouest Essonne) a créé un simulateur d’aides financières vous permettant, en trois clics, de retrouver les montants des aides auxquelles vous avez droit : https://alec-ouest-essonne.fr/calculaides/#/

 

Il y a notamment :
Certificat d’Économie d’Énergie
 : En tant que particuliers, vous avez la possibilité d’obtenir une prime d’économie d’énergie en cas de travaux éligibles (changement de chaudière, isolation, remplacement des menuiseries…). Cette prime est versée par les fournisseurs d’énergie (électricité, gaz, carburant, fioul) mais elle n’est pas la même chez tous les fournisseurs, c’est pourquoi un comparateur de primes énergie a été mis en place : https://nr-pro.fr/
MaPrimeRenov’ : Depuis 2020, en remplacement du crédit d’impôt, l’Etat a mis en place MaPrimeRenov’ à destination des propriétaires occupants (hors SCI) et des bailleurs souhaitant entreprendre des travaux de rénovation pour des logements de plus de 15 ans.
Prime éco-logis 91 : Cette aide est destinée aux propriétaires occupants une maison depuis plus de 15 ans : le gain énergétique visé doit être au moins de 35%.
Aide à la conversion : Les propriétaires occupants qui remplacent un appareil de chauffage au bois, fioul ou charbon datant d’avant 2002 par :
– une pompe à chaleur ou chauffe-eau thermodynamique autre que air/air,
– un appareil solaire thermique,
peuvent, sous condition, bénéficier d’une prime de 1000€ cumulable avec les autres aides.
Eco-prêt à taux zéro : Ce prêt à taux d’intérêt nul permet de financer des travaux de rénovation énergétique d’une résidence principale qui a plus de 2 ans. Destiné aux propriétaires, occupant ou bailleurs, il est sans condition de ressources.

 

Une fois les aides financières identifiées, ce guide https://www.alec-ouest-essonne.fr/wp-content/uploads/Guide-aides-MI.pdf vous détaillera les démarches spécifiques à effectuer pour chacune d’entre elles.

 

Besoin de conseils sur les techniques, les matériaux, les modes de chauffage ? Un conseiller info-énergie pourra répondre à vos questions :
– au 01 60 19 10 95 du lundi au vendredi, sauf le jeudi, de 9h30 à 17h30.
– ou via le formulaire disponible sur alec-ouest-essonne.fr (rubrique « contact »)


L'éco paturage

Article image

Depuis 2016, des moutons viennent régulièrement paître sur les espaces verts de la Ville. Cette initiative remplace la tonte mécanique et permet une pratique plus responsable de l’entretien des espaces verts publics.

Depuis 2023, les moutons d’Igny sont installés sur la plaine humide des Ruchères.

Le terrain derrière la station essence située le long de la RD444 accueille régulièrement depuis mai 2023 des poneys pour entretenir cette parcelle.

Article image

En mai 2023, une bergerie à même vu le jour dans l’espace de la zone humide situé derrière la salle culturelle des Ruchères.

Elle accueille 5 moutons venus de Clamart. Ce sont des moutons de races Thônes et Marthod, ainsi que d’un croisement Thônes et Marthod – Solognote.

Les moutons ont une mission : se régaler ! L’éco-pâturage est une pratique écologique favorisant la biodiversité. Il permet également de décharger le service des Espaces Verts sur des terrains difficiles d’accès avec les machines.

Il y a également un aspect pédagogique, autant pour les enfants que pour les adultes.

Passez donc leur dire bonjour aux Ruchères, tout en restant respectueux des animaux et de leur enclos.


Soutien aux agriculteurs de la région

Article image

La Ville a déjà soutenu l’installation d’un agriculteur, sur une parcelle proche du stade des Bois Brûlés. Au fil des saisons, il produit selon des méthodes d’agriculture raisonnée et propose à la cueillette ses légumes.


L'oseraie du Picotois

Article image

Depuis 2013, l’association de défense de l’environnement Haie-Magique agit concrètement pour donner aux citadins les moyens de s’approprier leur environnement et contribuer utilement à la préservation de la biodiversité.

En convention avec l’Agence des Espaces verts d’Ile de France, l’association entretient et préserve une zone naturelle située en bordure des champs, à Igny, sur le site des Bois Brûlés .
Pour valoriser le caractère humide de cette friche, l’association y a planté de nombreuses essences hygrophiles et développe la culture du saule-osier.

Les travaux de l’oseraie s’étalent sur les 4 saisons. Des visites sont organisées et permettent de vous initier à la production d’osier.

Les brins d’osier sont récoltés en hiver, en période repos végétatif. Ils sont mis en jauge jusqu’au printemps. L’année suivante, à la remontée de sève, on procède à l’écorçage des brins et on les met à sécher. Tout au long de l’année, on entretient les rangs de saules pour éviter l’envahissement et on soigne le sol pour préserver la ressource en eau.

L’exploitation intensive du saule-osier est une tradition agricole ancestrale. Avant la généralisation du plastique, de nombreux contenants et emballages étaient fabriqués en vannerie, avec de l’osier.
En plantant du saule de vannerie, les paysans trouvaient un moyen de valoriser les terres trop humides pour la culture et de combler un peu leur manque-à-gagner.

Aujourd’hui, il ne subsiste en France que quelques sites où l’osier de vannerie est cultivé de manière intensive.
Pourtant, la culture du saule-osier constitue un moyen efficace de stocker le carbone (CO2). La croissance rapide des brins permet de récolter chaque année un matériau précieux qui est valorisé directement dans des produits durables.