SNCF Ligne V : Aucun train ne circulera de Versailles Chantiers à Massy Palaiseau le 20 et 21 avril, bus de remplacement prévus + d’infos sur transilien.com
Le point déchet sera fermé samedi 11 mai
Vous êtes ici :

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS)

Le Centre Communal d’Action Sociale accueille, informe et oriente tous les Ignissois se trouvant, momentanément ou plus durablement, confrontées des problèmes particuliers ou à une situation sociale difficile. Le CCAS développe notamment des actions spécifiques en direction des personnes en situation de précarité.

Conseil d'administration du CCAS

Le Centre Communal d’Action Sociale est un établissement public communal administratif autonome. Ses missions sont définies par le code de l’action sociale et des familles. Il est administré par un Conseil d’Administration composé de la manière suivante.

| Président du CCAS 

Le Maire, Francisque Vigouroux

 

| Membres élus du conseil municipal

Marie-Laure Maloizel – Vice Présidente du CCAS
Claude Daulhac
Paulette Gorsy
Virginie Fenollar
Jacky Woszenski
Guy Brisseaux
Anne Launay

 

| Membres désignés

Marie-Lyse Wery – représentante de l’UDAF
Francis Matéos – représentant l’inclusion des jeunes
Anne-Marie Bouvier – représentante du handicap
Didier Lambert – représentant de l’inclusion des personnes et de l’aide alimentaire
Annie Verdier – représentante de l’inclusion des personnes et de l’alphabétisation
Nicole Crepeau – représentante des femmes victimes de violence – Parole de femmes
Marie-France Pons – représentant des personnes âgées – UNRPA


Aides sociales

| Aides légales

Le code de l’Action sociale et des Familles confie au Centre Communal d’Action Sociale des missions obligatoires.

La domiciliation administrative permet à des personnes sans domicile stable ayant un lien avec la commune de bénéficier d’une adresse pour recevoir son courrier et effectuer des démarches.

L’Aide Sociale à l’Hébergement permet aux personnes de plus de 60 ans ou en situation de handicap, admises en établissement privé ou public agrée de bénéficier d’une prise en charge totale ou partielle des frais d’hébergement. Le montant est déterminé par le Département.

Le service de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Saspa) permet aux personnes ne relevant pas du système d’assurance vieillesse français de bénéficier d’un minimum vieillesse, sous conditions. La MSA détermine l’attribution.

Le forfait Améthyste permet aux seniors, ainsi qu’aux personnes en situation de handicap et/ou anciens combattants de bénéficier d’une prise en charge du forfait Navigo, avec une partie restante pour le bénéficiaire. Le Département détermine l’attribution.

 

| Aide alimentaire 

Le CCAS travaille en partenariat avec différentes associations locales permettant d’éviter une rupture alimentaire. Des colis peuvent être distribués lorsqu’une situation d’urgence le nécessite.

Les professionnels du CCAS pourront également orienter vers l’épicerie sociale « L’étape » située à Palaiseau pour un soutien sur plusieurs semaines. Un transport est possible selon les situations.

Plusieurs autres associations locales œuvrent pour l’aide alimentaire.

  • Secours catholique
  • Secours populaire
  • Restos du cœur

 

| Aides exceptionnelles

L’attribution d’aides financières facultatives a pour objectif de venir en aide aux personnes les plus démunies, par le biais de prise en charge financière ponctuelle de certaines dépenses courantes.

Un règlement encadre le périmètre d’octroi des aides facultatives qui sont délibérées lors du Conseil d’Administration.


Vivre ensemble / lien social

Différentes actions sont également mises en place en lien avec les associations, la MJC (Maison de la Jeunesse et de la Culture) et la MDS (Maison des Solidarités) afin de créer des moments conviviaux et échanger durant des moments informels : Noël solidaire, petits déjeuner « rompre l’isolement »…


Aides aux victimes de violence

L’équipe du Patio, sensibilisée à l’accueil des personnes victimes de violences, permet un premier recueil de la parole et une orientation adaptée.

Violences conjugales, violences sexuelles, violences au travail, mutilations sexuelles féminines, mariages forcés…  Il est important d’en parler. Que les faits soient anciens ou récents, vous pouvez vous confier à une personne en qui vous avez confiance, à un professionnel, médecin, assistant social, avocat ou vous adressez à une association qui vous écoutera et vous accompagnera. Professionnel, association, personne de confiance, ils vous permettront de ne pas rester seul(e) face à cette situation et trouver ensemble une solution.

 

Permanences de l’association Paroles de Femmes – Le Relais

À Massy : tous les jours sur rendez-vous à l’espace associatif COS, 10 avenue du Noyer Lambert, au 01 60 11 97 97.
Lundi 9h-14h30 / mardi, mercredi et jeudi 9h-13h et 14h-18h30 / vendredi 10h-13h et 14h-18h
antenne.91@parolesdefemmes-lerelais.fr
parolesdefemmes-lerelais.com

Pour contacter une association près de chez vous, consultez la cartographie en ligne du Centre Hubertine Auclert : https://asso-idf.hubertine.fr/

 

Infos pratiques

Le Patio
1, rue Jules Ferry
lepatio@igny.fr / 01 69 33 11 41

  • Sur rendez-vous
  • En entretien personnalisé
  • Au CCAS